Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des mots pour panser et se repenser

Des mots pour avancer sur le chemin de la vie en toute sérénité. Des mots pour comprendre qu'en chacun de nous se trouve le plus beau des trésors. Des mots qui nous rappellent que nous sommes la seule personne responsable de notre vie et de notre bonheur. www.jenniferletellier.fr

N'ayez plus l'air heureux, soyez heureux.


Je me souviens des mots d’une femme géniale, qui à la fin de sa séance d'hypnose m’a dit « vous avez toujours le sourire, vous avez vraiment l’air heureuse. Je suis sûre que vous au moins vous avez une belle vie. »
 
Alors oui c’est vrai j’aime sourire de tout, vivre est une chance. Je choisis de me réjouir d’être en vie. 
Mes yeux portent ma vue sur le beau du quotidien et pour cela, je leur dis merci. 
Et soyons honnêtes, entre voir un sourire ou un visage qui tire la tronche ... que préfère t’on voir ? 
Je pense que sourire est contagieux donc j’aime à en faire une tenue quotidienne. 
 
Ai-je l’air heureuse ?... Non, je le suis.
Ai-je une belle vie ? Oui. 
J’ai la vie que j’ai décidé de créer. 
Je suis passionnée par ce que je fais, je suis merveilleusement bien entourée, j’aime aider les autres, mon travail est une passion, il me donne la possibilité de lier l’utile à l’agréable. 
 
Une balade dans la nature m’offre énormément, le soir je sors pour parler aux grenouilles et aux crapauds. 
Je sais où se trouve mon essentiel. 
Et je sais aujourd’hui tout cela car j’ai traversé les fortes tempêtes de la vie. 
Très jeune et à de nombreuses reprises la vie m’à fait comprendre qu’elle n’était pas éternelle, et que l'on peut à tout moment perdre ceux qu’on aiment. 
Mais, malgré tout il nous faudra avancer, continuer à vivre et non à se battre pour vivre. 
Je sais ce que signifie le handicap invisible. 
Je connais le poids de la culpabilité quand on a pourtant rien fait. 
Je sais ce que signifie ne pas se sentir respecter. 
Je connais aussi le rejet, l’abandon, la trahison. 
Oui, j’ai connu tout ça mais cela ne me représente pas. Tout cela a fait partie de mon histoire de vie, c'est là, écrit quelque part dans les chapitres du passé.
Est-ce que choisir de tourner la page me demande d'oublier, de pardonner, ou d'effacer quoi que ce soit ? NON. 
Mais clore avec toutes ces souffrances pour aller de l'avant a eu le mérite de m'apporter plus de sérénité. 
Je n'y vois plus d'injustice, j'en ai tiré de belles leçons. 
Serai-je qui je suis aujourd'hui sans tout cela ? Certainement pas. 

Donc j'avance, en me retournant parfois sans colère ni rancoeur, je me retourne pour dire merci à mon passé, merci aux absents qui manquent à l'appel, mais toujours présents à leur façon, merci pour les trahisons cela m'a donné la possibilité de choisir de qui je voulais être entourée, merci pour les mots violents, les critiques et les jugements vous m'avez donné la possibilité de comprendre que je pouvais non pas vous les renvoyer mais décider de ne pas mes les approprier.
De chaque leçon j'y ai tiré une réponse, une solution pour la suite, une force supplémentaire. 

Je ne me limite pas à cela parce que ce qui compte ce n'est pas de chercher à changer le passé, ce qui compte vraiment c'est de créer la vie dont on a envie, maintenant. 

 

Je me souviens de cet homme, jugé coupable à tord et qui après avoir purgé sa peine a passé le reste de sa vie a tenté de démontrer que ce n'était pas lui. 
Malgré le fait que sa femme, ses enfants, ses amis les plus proches le savaient innocent, il voulait absolument prouver à la société qu'on l'avait mal-jugé, il attendait que ceux qui l'avaient déclaré coupable se rendent compte qu'il était non coupable. 
Et c'est légitime bien sûr, mais il a fini par y laisser sa vie, prisonnier de sa propre rancoeur contre la société, prisonnier de ses peurs, de son impossibilité à faire entendre la vérité. 
Sa famille, ses amis étaient là, mais lui n'y était pas. C'était toutes ces autres personnes qui comptaient, ceux, pour qui il n'était pourtant pas important. 
En réalité, il était sorti de prison physiquement, mais il y était toujours d'une autre façon. 
Il est mort en passant à côté de sa liberté et de l'essentiel. Il s'en est rendu compte d'ailleurs, mais pour lui c'était trop tard. 

Alors, je ne sais pas peut-être mes mots auront chez vous un quelconque écho. Et s'ils peuvent vous permettre de générer en vous la paix, s'ils peuvent être cette paire de ciseaux qui vous donne la possibilité de couper l'élastique de ce  lourd fardeau que vous portez et bien j'en suis plus qu'heureuse. 

De mon bonheur, je vous souhaite également tout le bonheur du monde. 

Et rappelez-vous, il n'existe aucune tempête impossible à braver, il n'existe de que des leçons à expérimenter. 
Vous êtes la solution. 

 

Jennifer Letellier 

www.jenniferletellier.fr 

 
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jennifer Letellier

Hypnothérapeute et consultante en relation d'aide spécialisée en psychologie positive
Voir le profil de Jennifer Letellier sur le portail Overblog

Commenter cet article

jerome poulin 08/11/2019 15:45

Merci, j'aime beaucoup tout ce que vous écrivez

Jennifer Letellier 10/11/2019 14:27

Merci à vous Jérôme