Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des mots pour panser et se repenser

Des mots pour avancer sur le chemin de la vie en toute sérénité. Des mots pour comprendre qu'en chacun de nous se trouve le plus beau des trésors. Des mots qui nous rappellent que nous sommes la seule personne responsable de notre vie et de notre bonheur. www.jenniferletellier.fr

Le jour où j'ai décidé de me délivrer de l'envie de paraître parfaite

Depuis ce jour où j'ai décidé, qu'atteindre la perfection ne serait plus le sens à donner à ma vie, je me suis totalement libérée.

Oui, libérée de ce fardeau, cette utopie, ce mensonge bien trop lourd à porter.
Je le savais d'ailleurs que la perfection était une illusion, pourtant j'ai longtemps cherché à la ressentir de n'importe qu'elle façon.

Mais c'est bien cette course effrénée qui m'a épuisé car qu'importe ce que je venais à faire ou à dire, ce n'était jamais assez.
J'avais donné une définition au mot bien tellement idéalisée qu'en réalité je n'aurais jamais pu l'atteindre.

J'ai tellement donné d'importance au regard extérieur que j'en ai oublié mon monde intérieur.
Combien de fois ai-je bannis mes propres désirs et envies au profit d'autrui ?

Et malgré cela il y avait toujours cette culpabilité de ne pas en avoir assez fait.
 

La bienveillance, l'amour, le respect m'entouraient mais je ne me rendais pas compte que tous ces biens précieux dans la relation à moi-même venaient à manquer.
 

J'ai pensé d'ailleurs naïvement que faire des choses pour moi, être fière de moi c'était nourrir un égocentrisme sur-dimensionné, mêlé à un égoïsme présent en excès.

Mais la réalité c'est que la confiance que j'avais en moi-même, le respect de ma propre personne et mes passions eux étaient carencés.

Mon existence était vide de ma propre présence.

 

Il y a quelques années, je me suis rendue à un salon sur la domotique et la robotique.
Je me souviens comme si c'était hier, de ce robot, si grand, si beau. Des dizaines de milliers de logiciels à son actif, tous pré-programmés pour répondre au bon vouloir de son propriétaire.

 

Le PDG de cette société parlait des grandes avancées que la robotique avait permise dans des milieux variés.
Il programma son robot pour apporter à un Mr dans la salle une pomme, mais le robot prit une banane.
Je pouvais lire sur le visage de cet homme la colère monter, comment malgré son programme avancé pouvait-il confondre une pomme et une banane ??

Sur le visage du robot je ne lisais rien, bien sûr, aucune émotion ne pouvait transparaître de cette belle machine robotisée dénuée de toute capacité à ressentir, il était là pour faire et non pour être.
 

En moi un déclic s'opéra …. "Alors que je ne suis pas une machine robotisée, j'ai pourtant toujours cherché à mon insu à m'en rapprocher."

Je voulais en fait être une machine parfaite, répondant aux demandes de chacun, de la façon la plus parfaite possible tout en ressentant des émotions …. C'était impossible.

Je voulais faire pour être et non être pour faire ce qui est bon pour moi.

Les machines peuvent quasiment tout faire car elle sont programmées pour cela, elles ne ressentent aucune émotion, aucune fatigue, elles vont d'un point à un autre sans se poser de question. Ce que j'avais beaucoup apprécié d'ailleurs c'était le fait que ce robot programmé à ne pas se tromper s'était pourtant trompé ….

Alors tout le monde a le droit à l'erreur ??? Mais oui, parce que nous sommes humains.
 

Ce qui cherche à nous rendre parfait, c'est avant tout la peur d'être rejeté, non apprécié pour qui l'on est, alors on joue des rôles, on s'oublie, on se blesse.

Par peur d'être rejeté des autres on se rejète soi-même puisqu'on ne donne pas place à notre véritable identité ….

Et depuis que je suis Moi, sans peur, ni pression, depuis que je me respecte, je n'ai plus peur de ce que l'on peut dire ou penser.
Je peux respecter les autres dans leurs différences, sans jugement parce que je me respecte véritablement, parce que je ne me juge plus.

La liberté ne se trouve pas dans la perfection, la liberté se trouve en chacun de nous, dans nos imperfections, nos qualités et nos défauts.

Être libre, c'est avant être SOI et non FAIRE DE SOI quelqu'un que nous ne sommes pas.

Belle liberté à vous. 


Jennifer Letellier 

 

www.jenniferletellier.fr 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jennifer Letellier

Hypnothérapeute et consultante en relation d'aide spécialisée en psychologie positive
Voir le profil de Jennifer Letellier sur le portail Overblog

Commenter cet article