Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des mots pour panser et se repenser

Des mots pour avancer sur le chemin de la vie en toute sérénité. Des mots pour comprendre qu'en chacun de nous se trouve le plus beau des trésors. Des mots qui nous rappellent que nous sommes la seule personne responsable de notre vie et de notre bonheur. www.jenniferletellier.fr

Quand tous les chemins mènent à la culpabilité...

La vie est à la fois un espace personnel permettant la connaissance de soi, un lieu d'expérimentations, d'autonomie et d'apprentissages où le "je" à toute sa place dans ses différences. 
La vie c'est aussi un espace de partages  et de communication. Nous avons tous un cerveau dit "social" qui a besoin d'être nourrit et de partager. 

Je pense donc que la sérénité d'une vie passe par la reliance de ces deux équilibres qui s'entremêlent. 

Être soi au milieu des autres et faire une place aux autres sans s'écarter de sa vie. 

Personne ne peut vivre paisiblement seul, à l'écart de tout et de tous de façon permanente. On peut avoir un caractère plutôt "solitaire", mais l'envie de partager, de communiquer, d'échanger reste importante également. 
 

Pourtant, parfois, sans même s'en rendre compte, on fuit la relation aux autres. On se met en retrait, on se tait, on ne se montre pas tel que l'on est, on cherche ni plus ni moins que le don d'invisibilité. 
Face à l'autre on ne se sent pas à la hauteur. 
Alors on culpabilise ... "qu'est-ce qu'on a loupé ?" "pourquoi il (elle) est mieux que moi ?" ...
Cet "autre" nous renvoie soit disant à nos échecs et nos erreurs. Et même si cela reste souvent de l'interprétation, cette fiction devient une réalité dans laquelle on se sent enlisé. Ce schéma de protection devient la seule porte de sortie ... Qui n'est d'ailleurs qu'un chemin créé par nos peurs. 
Et cette culpabilité ne fait que nous blesser. 

A contrario, certains vont rechercher la présence des autres de façon continue, car ces relations nourrissent un besoin de confort et de sécurité. 
Et une nouvelle fois on culpabilise de ne pas se laisser de la place dans sa propre vie, de ne pas être à l'écoute de ses besoins, de se sentir à l'écart de soi. 
On a beau être au milieu des autres, on se sent seul(e). 



Parlons maintenant de toutes ces personnes, qui en toute bienveillance se sont imposées d'incarner la perfection, "aucune faute possible" ... Ce rôle de "sauveur" (sauveuse) qu'il faut jouer de manière idéale. 
On pense qu'il y a la présence de l'autre tout autant que le plaisir d'être soi, mais c'est loin d'être le cas. 
Le "je" est en réalité là pour sauver, aider, porter des responsabilités, protéger, conseiller, guider ... 
Ce rôle est tellement lourd à porter, et totalement impossible à mettre en place dans la longueur. Il faut dire que personne ne peut agir à la place de l'autre. 
Et une nouvelle fois la culpabilité s'installe ... "j'échoue toujours", "je ne suis pas à la hauteur". 
Le "je" devient le seul responsable, le coupable tout désigné depuis tellement longtemps. 

Alors, que diriez-vous de vous libérer de tous ces processus erronés et de cette culpabilité. 
Soyez présent pour vous, pour ceux que vous aimez, mais cessez de porter. 
Offrez-vous du temps, offrez-leurs du temps mais apprenez aussi à dire NON. 

Vous respectez, n'est pas manquer de respect aux autres. 
Les chemins de la vie peuvent vous mener à vos désirs, à vos rêves ... Soyez-en certains, mais pour voir tout ce bonheur il vous faut vous redonner VOTRE PLACE DANS VOTRE VIE. 
Il n'y a plus de place pour la culpabilité, juste de la place pour de nouvelles responsabilités qui sont avant tout liées au plaisir de rendre vos rêves réalité. 
 


Jennifer Letellier 

www.jenniferletellier.fr 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jennifer Letellier

Hypnothérapeute et consultante en relation d'aide spécialisée en psychologie positive
Voir le profil de Jennifer Letellier sur le portail Overblog

Commenter cet article