Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des mots pour panser et se repenser

Des mots pour avancer sur le chemin de la vie en toute sérénité. Des mots pour comprendre qu'en chacun de nous se trouve le plus beau des trésors. Des mots qui nous rappellent que nous sommes la seule personne responsable de notre vie et de notre bonheur. www.jenniferletellier.fr

Les cadeaux sont partout, pour qui s'autorise à les voir.

J'aimerai aujourd'hui vous partager une expérience extraordinaire, qui pour certains semblera peut-être ordinaire. Qu'importe, au-delà de l'expérience en elle-même, j'aimerai également vous partager ce qu'elle a amené en terme de réflexion. 

Je chausse mes baskets afin d'aller marcher sur un chemin de randonnée que je viens souvent à emprunter. 
Arrivée sur le sentier une dizaine de papillons qui butinaient viennent m'entourer, non effarouchés ils m'accompagnent le temps de quelques pas. 

Je continue souriante et légère. J'ai prévu jusqu'où j'irai marcher, au pont à quelques kilomètres d'ici je ferai demi-tour. 
La balade continue, tous mes sens sont en exergue, chant des oiseaux, parfum des fleurs, papillons, abeilles, bourdons ... Tout le monde est là, y compris moi :-) 

Soudain, à mes pieds je vois une petite plume, noire, bleue et blanche, la symétrie des couleurs est parfaite, je suis heureuse de ce cadeau. 
J'ai omis de vous dire, j'aime les oiseaux et je suis passionnée par les rapaces, vautours, milans, buses ... ces êtres merveilleux, libres, charismatiques. 
J'ai la chance d'habiter une région où les milans et les buses sont bien représentés et j'aime les observer. 

Durant cette balade, je ne suis dans l'attente de rien, je regarde ma plume et je souris. 
Devant moi .. le pont, le moment de faire demi-tour est arrivé. Seulement, je vois devant moi une  buse passer sous le pont et se poser plus loin sur une branche. 
Dans le même temps sans savoir pourquoi ma petit plume tombe, je ne la trouve pas au sol. 

Pas de demi-tour ... Je continue, je suis cette merveilleuse buse. Mais je ne la trouve pas, je me retourne et là elle vient en ma direction et passe à moins de deux mètres au dessus de ma tête. 
Elle vole en hauteur, puis au ras du sol, elle se pose. 
Quand je pense avoir perdue sa trace, je la vois, comme si elle m'autorisait à la suivre. 
Je suis aux anges, je me sens en cet instant, non comme une passionnée qui observe cet être majestueux, je vis ce moment tel un véritable partage. 
Puis, elle repart dans un champs au loin, il est temps de faire demi-tour. 
Je rentre, le coeur habité d'amour et de gratitude, j'en ai les larmes aux yeux, je remercie intérieurement mais j'aurai également aimer la remercier. 
Je lève la tête, elle est là, sur cette branche à quelques mètres de moi, je la remercie, elle s'envole. 

Naturellement, en moi, cette petite voix m'a soufflé ... Chacun mérite plus grand que ce qu'il attend. Mais comme on nourrit l'attente trop souvent on ne prend même plus conscience de ce que l'on a, de ce que l'on nous offre. 
Cette petite plume sublime, je l'ai perdue au profit d'une rencontre, d'un partage extraordinaire. 

Trop souvent on pense qu'on ne mérite pas mieux, ce manque de confiance qui nous empêche de voir notre grandeur ... Car oui, l'être humain est grand, je ne peux certes pas voler mais je fais partie de la nature, du monde, JE SUIS, NOUS SOMMES, avec nos différences. 
Apprenons à écouter la vie, à entendre, à voir, non avec des filtres mais dans une simple vérité. 
La vie c'est un lieu de magie et nous sommes l'alchimiste de nos pensées, de nos journées, de nos vies. 
Ne laissez jamais l'espoir s'évanouir, laissez le vous épanouir. 

Jennifer Letellier 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Jennifer Letellier

Hypnothérapeute et consultante en relation d'aide spécialisée en psychologie positive
Voir le profil de Jennifer Letellier sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jerome 25/07/2017 01:49

Toyo Shibata la poetesse japonaise qui a commencé à écrire à 91ans

« Je ne suis pas très heureuse »...
Lorsque vous soupirez comme cela,
souvenez-vous que le matin
vient toujours.

Jennifer 26/07/2017 08:17

Cette femme extraordinaire prouve qu'il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves :-)